CHARGEMENT

rechercher

Handi’chiens

 

Les bienfaits de la médiation par l’animal

Avant d’aller visiter le Centre HANDI’CHIENS Bretagne dans les Côtes d’Armor, nous étions loin de nous douter que nous méconnaissions cet animal. Cette visite nous a fait prendre conscience que les chiens ont des vertus incroyables que même les médecins ne peuvent expliquer. Nous pouvons par exemple nous demander : comment est-il possible qu’un chien puisse réussir à apaiser un enfant avec un comportement autistique? Comment les chiens peuvent-ils, à l’inverse des adultes, réussir à faire effectuer certaines choses aux enfants ? Comment un chien pourrait-il être capable de détecter et calmer une crise d’épilepsie ?

Il y a tellement de choses à savoir au sujet de ces chiens d’assistance. Mais ce qu’il faut vraiment retenir est que HANDI’CHIENS met en lumière la complicité unique que peut avoir l’homme avec cet animal. Grâce à lui, une personne en situation de handicap peut retrouver la chose la plus importante qu’elle a perdu : son autonomie.

HANDI’CHIENS, qu’est-ce que c’est?

HANDI’CHIENS est une association nationale d’éducation de chiens d’assistance pour personnes en situation de handicap créée en 1989 et reconnue d’utilité publique depuis 2012. Installé depuis 2003 dans les Côtes-d’Armor à Saint Brandan, il est l’un des quatre centres labellisés HANDI’CHIENS en France. Avec 5,5 millions de personnes déclarées en situation de handicap, la mission principale d’HANDI’CHIENS est d’aider à l’acquisition de l’autonomie en remettant des chiens éduqués et gratuits pour les personnes atteintes d’un handicap moteur ou psycho moteur. Depuis ces débuts, l’association a confié gratuitement plus de 2000 chiens d’assistance et chaque année, environ 150 chiens sont remis à de nouveaux bénéficiaires.

3 types de chiens d’assistance sont formés :

-Pour les personnes à mobilité réduite se déplaçant en fauteuil roulant.

-Pour l’éveil des enfants polyhandicapés ou souffrant de troubles autistiques et de trisomie.

-Pour l’accompagnement social confié à des référents dans des établissements accueillant des personnes âgées dépendantes, souffrant de la maladie d’Alzhei-mer.

De nouveaux chiens sont également formés pour accompagner les enfants épileptiques et seront en essai à partir de février 2018.

A savoir, les professionnels de santé libéraux (comme les kinésithérapeutes ou les orthophonistes) ont la possibilité de travailler avec un chien. C’est une nouvelle manière ludique de rééduquer des personnes en situation de handicap.

Pour avoir une idée du champ d’action de ces chiens d’assistance, voici deux exemples:

*Un enfant sujet à des phobies alimentaires refusait de manger des aliments de couleur rouge. De ce fait, les spécialistes ont coloré les croquettes du chien en rouge et ont réduit cette couleur au fil du temps. Résultat, l’enfant pouvaient remarquer que rouge ou pas rouge, le chien continuait de manger ses croquettes et cela a permis de débloquer ses problèmes alimentaires.

*Un enfant atteint d’un syndrome autistique avait l’habitude de rentrer chez lui et courir en rond autour de la table. Dès qu’il a obtenu un chien d’assistance, sa présence l’a directement apaisé. Désormais, l’enfant n’agit plus de cette manière.

Grâce à ces exemples, nous pouvons voir que les chiens d’assistance apaisent les enfants agités et permettent d’appliquer un certain modèle dans le but de les faire agir. Ces chiens deviennent alors un miroir pour l’enfant. Celui-ci peut s’identifier à des gestes et faire des choses dont il était auparavant incapable.

L’équipe d’Handi’chiens

L’équipe d’HANDI’CHIENS Bretagne est composée de deux employés de chenil pour assurer l‘hygiène du centre, une personne dédiée à la partie administrative et financière ainsi que quatre éducateurs canins, tous formés sur l’assistance mais chacun d’entre eux avec une spécialité différente :

  • Spécialisé éveil
  • Spécialisé en chien d’accompagnement social
  • Spécialisé épilepsie.
  • Chargé de l’achat des chiots et de la sélection auprès des éleveurs.

L’éducation des chiens d’assistances…

Dans un premier temps, les éducateurs spécialisés sélectionnent auprès d’éleveurs identifiés les chiots à l’âge de 2 mois. Ensuite, le chiot rejoint sa famille d’accueil qui va s’occuper de le socialiser et de le pré-éduquer pendant 16 mois. Ces familles sont évidemment conseillées et accompagnées par un Délégué aux Familles d’Accueil qui est en lien permanent avec les centres d’éducation d’HANDI’CHIENS. Elles ont également une aide financière pour les soins vétérinaire et la nourriture.
Enfin, à l’âge de 18 mois, les chiens entrent dans l’un des 4 Centres d’Education pour parfaire leur éducation pendant 6 mois et ainsi maitriser 50 commandes.

Les commandes les plus demandées en assistance sont le rapport d’objet mais également l’aide à l’habillage ( enlever une écharpe ou un manteau par exemple). Un chien peut aussi apporter un fauteuil de douche, la carte de crédit lors d’un paiement etc.

… Au stage de 15 jours

A l’âge de deux ans, le chien peut enfin faire une rencontre avec son futur maitre lors du stage de passation et de transmission d’une durée de 15 jours. Ce stage est composé d’exercices théoriques et pratiques sur l’alimentation du chien, la manipulation, le toilettage, l’anatomie, les commandes qu’ils ont acquis etc. Tous les jours, la personne est évaluée sur les notions acquises avec également une grande évaluation finale.

La première semaine, les personnes restent sur le lieu du stage. Puis, la deuxième semaine, les chiens ont le droit de sortir pour apprendre à gérer les nouvelles odeurs mais aussi la rencontre avec les personnes et les animaux extérieurs. Tous les ans, le bénéficiaire à des obligations de donner un certificat de bonne santé de l’animal (fait par le vétérinaire). Le suivi sera fait tout au long de la vie du chien car le handicap de la personne peut évoluer.

Comment obtenir un chien d’assistance?

Le mieux est de contacter directement par téléphone le centre de votre choix. Ensuite, il vous suffira de remplir un dossier où vous expliquerez votre mode de vie et vos attentes. Il vous faudra écrire une lettre de motivation ainsi qu’une prescription médicale de votre médecin traitant. Suite à cela, vous obtiendrez un rendez-vous au centre avec un spécialiste.

Article précédent
Article suivant

Article suivant